CONNEXION/INSCRIPTION Le label 'Entreprise écodynamique'
Eco-Concevoir pour mieux vous développer. Un accompagnement innovant pour les indépendants et les PME

Innovation non-technologique, Tale Me réussit le pari du durable rentable

Anna Balez a misé sur l’innovation de son modèle économique pour offrir au plus grand nombre des vêtements de qualité, éthiques, écologiques et Made in Belgium.

Acheter des vêtements pour les enfants peut s’avérer très cher. Surtout lorsque leur croissance rapide fait qu’ils n’ont même pas eu le temps de porter le T-shirt acheté un mois plus tôt. Les armoires se remplissant ainsi de vêtements peu portés. Tout cela sans compter l’impact sur l’environnement que leur production a engendré. En effet, la production de vêtements est le deuxième secteur d’activité le plus consommateur d’eau après l’agriculture. Pour la fabrication d’un T-shirt il faut l’équivalent d’une douche par jour durant un mois.

Lorsqu’en 2013 le Rana Plaza s’effondre, tuant1135 employés de la confection, Anna Balez décide de réagir et d’apporter une solution innovante dans ce secteur où les crises sociales et écologiques se répètent. L’année suivante, elle fonde Tale Me ; une bibliothèque de vêtements pour enfants et femmes enceintes. Il n’est plus question d’acheter mais bien de louer les vêtements des bambins. "Les tissus de qualité ont un prix que de moins en moins de gens sont prêts à payer" souligne Anna. "Au lieu de tenter de produire moins cher, nous avons décidé de revoir le modèle économique. Nous nous adressons à de jeunes créateurs et nous faisons produire nos vêtements en Belgique avec de bons textiles avant de les mettre en location pour les proposer à un prix tout à fait acceptables aux parents ». Le vrai plus : tâches et trous sont admis sans frais supplémentaires. Ceci est possible grâce au recyclage des vêtements abîmés.100% économie circulaire !

La réflexion stratégique a été payante. Tale Me compte aujourd’hui 600 abonnés et 1200 personnes ont fait appel aux services de l’entreprise en 2016. Tale Me soutient une dizaine de designers et emploie 2 personnes pour l’entretien et la réparation des vêtements. En 2017, elle prévoit de compléter son équipe de 4 couturiers.

http://www.taleme.be/

Envie d'en savoir plus? Rencontrez Anna Balez le 22 novembre au colloque "Préparez-vous aux consom'acteurs". Cliquez ICI pour plus d'informations