CONNEXION/INSCRIPTION Le label 'Entreprise écodynamique'
Eco-Concevoir pour mieux vous développer. Un accompagnement innovant pour les indépendants et les PME

ME.12 - Méthode socratique

Le philosophe grec Socrate était convaincu que la sagesse se cache dans l’expérience personnelle et que chacun peut la découvrir en utilisant sa propre intelligence. Il nous a enseigné une méthode pour déterminer si une théorie ou une position adoptée est correctement étayée ou non. Le cœur de la méthode socratique consiste à se poser des questions critiques à propos de nos propres opinions.

Partez d’une théorie qui semble être une opinion sensée. Par exemple : le bois est un matériau naturel et par conséquent écologique. Ensuite, recherchez la signification de la théorie ; par exemple : quelle est la signification du terme écologique ?
Pouvons-nous imaginer une situation ou un contexte où la théorie ne s’applique pas ? Par exemple : qu’en est-il si nous devons protéger le bois contre le pourrissement ? Si cette situation existe, la théorie est incorrecte ou à tout le moins imprécise.
La théorie doit être nuancée, de sorte que l’exception puisse être envisagée. Par exemple : le bois est un matériau écologique, pour autant que les mesures prises pour le protéger contre le pourrissement soient également écologiques.
Répétez ce processus en posant de nouvelles questions quant à la signification et aux exceptions de la théorie améliorée.

Vous pouvez appliquer la méthode socratique dans un entretien bilatéral, par exemple dans le cadre d’une discussion entre deux opposants ou d’un entretien d’apprentissage entre l’enseignant et l’étudiant :

  • afin de démonter que les opinions de quelqu’un ne sont pas correctement étayées,
  • afin d’inciter quelqu’un à réfléchir, ou
  • afin de parvenir à de nouvelles idées et compréhensions à propos d’un sujet déterminé.

Dans le cadre d’un bon débat, il est essentiel d’avoir une opinion pertinente, actuelle et intéressante. L’opinion doit faire l’objet de controverse ; en effet, les avantages et les inconvénients sont indispensables pour permettre un débat. Une bonne préparation est essentielle pour pouvoir étayer correctement les arguments. Veillez à ce que le débat ne se transforme pas en petit jeu de oui-non. L’enseignant doit bien encadrer et mener le débat : gestion du temps, ne pas s’écarter du sujet…

Fiches d’exemples

EX.9, EX.11