CONNEXION/INSCRIPTION Le label 'Entreprise écodynamique'
Eco-Concevoir pour mieux vous développer. Un accompagnement innovant pour les indépendants et les PME

1. Introduction

1.1 Objectif du kit EES

Le présent manuel, intitulé Éco-conception dans l’Enseignement Supérieur (EES), offre un guide concret aux enseignants, professeurs, coordinateurs de formation et conseils de formation en vue d’intégrer l’éco-conception dans les formations de l’enseignement supérieur. L’éco-conception cadre dans le concept plus général de ‘développement durable’.

1.2 Nécessité du kit EES

Les étudiants d’aujourd’hui sont les professionnels de demain. Valeurs, normes, compétences et connaissances sont acquises sur les bancs de l’école. L’enseignement, et très certainement l’enseignement supérieur, sont donc des éléments importants d’une société durable ; en effet, les jeunes diplômés exercent des métiers et occupent des fonctions où des décisions sont prises à différents niveaux. Les problèmes économiques et écologiques de notre société poussent les autorités, les entreprises et les consommateurs à franchir des pas concrets vers une société durable.

Par conséquent, la durabilité, au sens le plus large du terme, devrait constituer le cadre d’orientation de l’éducation dans l’ensemble du système d’enseignement. Une des voies vers une société durable est l’éco-conception : la conception de produits dont la durabilité est garantie sur l’ensemble de leur cycle de vie.

La conception de produits innovants et durables n’appartient pas uniquement au concepteur. Il s’agit d’un processus collectif, renforcé par une approche multidisciplinaire. Chacun dans l’organisation doit être pleinement conscient de l’intention de fournir des produits durables.

Un questionnement succinct auprès des entreprises nous apprend que ce sont principalement les ingénieurs ou les titulaires d’un diplôme en économie qui décident des processus de conception et de production et de la chaîne de valeurs des produits et services durables, aux côtés bien entendu des collaborateurs ayant un diplôme spécifique en conception. L’éco-conception n’est donc clairement pas seulement pertinente pour les concepteurs, mais également pour les responsables de marketing, les économistes, les ingénieurs de processus ou les dirigeants d’entreprise.

Par conséquent, afin d’ancrer davantage l’éco-conception dans le monde des entreprises, il convient d’intégrer la connaissance, la compréhension, les aptitudes et surtout l’attitude axée sur l’éco-conception dans les programmes d’enseignement pertinents, de sorte que non seulement les concepteurs de produits, mais également les autres professionnels, commencent à envisager les principes de base de l’éco-conception.

Une attention toujours croissante est prêtée à l’intégration de la durabilité dans l’enseignement supérieur. Cependant, peu d’informations spécifiques sont disponibles quant à l’éco-conception. Le kit EES tente de combler cette lacune.

Quiconque souhaite davantage d’informations à propos de l’intégration de la durabilité dans l’enseignement supérieur peut prendre contact à ce propos avec Ecocampus au département Environnement, Nature et Énergie (Gouvernement flamand). Ecocampus se veut un catalyseur pour la (ré)orientation de l’enseignement supérieur vers le développement durable. En collaboration avec l’enseignement supérieur, Ecocampus souhaite attirer de jeunes diplômés pour qui cette durabilité est importante, tant dans leur vie privée que professionnelle.

1.3 Groupe-cible du kit EES

Le kit EES s’adresse aux responsables (coordinateurs de formation, enseignants…) de l’enseignement supérieur, enthousiastes à l’idée d’intégrer la durabilité/l’éco-conception dans leur programme.

Le kit EES réunit des connaissances autour de l’intégration de l’éco-conception et regroupe des exemples pratiques en guise d’illustration et d’inspiration. Les exemples pratiques sont en premier lieu axés sur la formation ‘Sciences industrielles, section électromécanique’. Mais les coordinateurs de formation et les enseignants d’autres orientations peuvent s’inspirer des fiches contenant des exemples, des méthodes et des contenus d’apprentissage. L’approche de l’intégration de l’éco-conception dans le programme reste en soi identique.

1.4 Utilisation du kit EES

Le kit EES se compose d’un guide, de fiches et de documents de travail.

I. Le guide fournit des informations contextuelles à propos des différentes étapes de l’intégration de l’éco-conception dans une formation de l’enseignement supérieur. Nous vous conseillons de lire le guide avant d’utiliser le kit EES.

II. Les fiches contiennent des informations spécifiques et succinctes et sont présentées dans un format pratique. Il y a trois types de fiches, de couleurs différentes, de sorte qu’elles soient très reconnaissables et faciles à utiliser :

  1. Les fiches de contenus d’apprentissage décrivent les différents thèmes pertinents, associés à l’éco-conception. Chaque fiche donne une brève description du thème, les références les plus pertinentes à propos de ce thème, ainsi qu’un lien vers les fiches d’exemples contenant des exemples pratiques.
  2. Les fiches de méthodes décrivent les méthodes que vous pouvez appliquer en vue d’intégrer l’éco-conception dans la formation. Chaque fiche décrit brièvement la méthode et propose des références à des explications plus approfondies concernant la méthode, ainsi qu’un lien vers les exemples pratiques (fiches d’exemples).
  3. Les fiches d’exemples présentent des exemples pratiques relatifs à certains contenus d’apprentissage et méthodes spécifiques et peuvent être utilisées en guise de source d’inspiration pour l’application de l’éco-conception dans votre formation. Chaque fiche décrit succinctement l’exemple pratique, les contenus d’apprentissage présentés, les méthodes utilisées, les points d’attention éventuels et la formation à la base de l’exemple.

III.  Les documents de travail vous invitent à vous mettre au travail. L’approche est décrite en partie 4. Vous trouverez une matrice de travail et une fiche d’exemple vierge.

  1. Dans la matrice de travail, les lignes sont déjà définies : les différents thèmes relatifs à l’éco-conception (les contenus d’apprentissage) sont remplis. L’équipe qui se penchera sur l’intégration de l’éco-conception dans le programme pourra remplir les colonnes au moyen des différents modules de formation du programme ou des compétences avancées en matière de durabilité/éco-conception.
    Résultat : après analyse, la matrice modules de formation / contenus d’apprentissage offre un aperçu des liens entre les différents modules de formation du programme dans lesquels l’éco-conception peut être intégrée (colonnes) et les thèmes éventuels (contenus d’apprentissage) associés à l’éco-conception (lignes).
    La matrice compétences / contenus d’apprentissage offre après analyse, un aperçu des liens entre les différentes compétences et les thèmes éventuels (contenus d’apprentissage) associés à l’éco-conception.
     
  2. Une fiche d’exemple vierge offre au responsable de la formation ou à l’enseignant une structure de base lui permettant d’établir lui-même le lien entre un module de formation particulier, un thème d’éco-conception et une méthode déterminée.

Grâce à ces fiches et à ces documents de travail, le kit EES offre un instrument simple à utiliser en groupe – par exemple lors d’une séance de remue-méninges – afin d’analyser le programme actuel et/ou de parvenir à de nouvelles propositions pour l’intégration de certains contenus d’apprentissage et de méthodes. En remplissant la matrice, vous obtenez un aperçu clair de la situation actuelle dans le cadre de la formation, mais vous voyez également les lacunes, ainsi que les thèmes qui sont/seront abordés dans quel module de formation. La matrice offre également un aperçu des différentes méthodes appliquées pendant la formation. Les fiches jouent à cet égard un rôle de soutien (fiches de contenus d’apprentissage et fiches de méthodes) et d’inspiration (fiches d’exemples).