CONNEXION/INSCRIPTION Le label 'Entreprise écodynamique'
Eco-Concevoir pour mieux vous développer. Un accompagnement innovant pour les indépendants et les PME

L’éclairage représente environ 40% de la facture électrique d’un salon de coiffure (avec boiler non-électrique). Les récents progrès  dans ce domaine permettent de diminuer cette consommation par 2 tout en améliorant la qualité de votre éclairage. Ce poste est un impératif de fonctionnement indispensable qui influence la qualité et la compétitivité d’un salon de coiffure. En effet, il est indispensable que la vitrine du salon de coiffure soit bien visible par les clients et qu’on puisse distinguer si le salon est ouvert ou fermé. A l’intérieur, il a été prouvé que le confort visuel lié à l’éclairage influence la satisfaction du client. Par exemple, celui-ci trouvera un éventuel temps d’attente beaucoup plus long si sa vision est gênée par la présence d’ombre, d’éblouissements ou des difficultés à lire les revues mise à disposition pour patienter.

 

Conseils pour améliorer l’installation existante:

  • Privilégier des ampoules de qualité professionnelle. Elles sont souvent plus chères mais ont une durée de vie et une efficacité bien meilleure
  • Installez des détecteurs de présence dans les annexes du salon si l’installation le permet
  • Installez une minuterie pour couper l’enseigne lumineuse ou la vitrine pendant la nuit

 

Conseils en cas de rénovation importante de l’éclairage

  • Faites appel à des spécialistes. L’éclairage est un domaine très complexe et variable en fonction du salon. Les rénovations proposées seront adaptées à vos besoins ainsi qu’à l’infrastructure de votre salon.
  • Placez au moins une source lumineuse au-dessus de chaque poste de travail. Il est nécessaire de choisir des luminaires qui permettent d’éviter l’éblouissement étant donné que les clients sont amenés à diriger leur regard vers le plafond lors du shampoing par exemple. Les miroirs ont l’avantage de réfléchir la lumière mais il ne faut pas oublier de les prendre en compte lors de l’orientation des luminaires.
  • Profitez des aides régionales pour l’audit et les rénovations impliquant une baisse de consommation

 

Les caractéristiques de l’éclairage d’un salon de coiffure

L’indice de rendu des couleurs de l’éclairage doit être supérieur à 90. Celui-ci se défini par la capacité d’une source de lumière à restituer les différentes couleurs visibles à l’œil nu sans en modifier les teintes. A titre d’exemple, il est indispensable qu’une coloration soit perçue de la même manière à l’intérieur du salon qu’à la lumière du jour.

La température de couleur peut varier en fonction de l’ambiance qu’on veut donner au salon. Celle-ci se défini par la couleur apparente de la source de lumière mesurée en Kelvin. Certains voudront une ambiance chaude (< 3000 K) comme celle qu’on retrouve dans les maisons. D’autres préfèreront une ambiance se rapprochant d’une couleur plus froide (> 3000 K) comme celle qu’on retrouve dans le domaine médical. La disposition de sources lumineuses ayant des températures de couleurs très différentes provoque un inconfort visuel assuré.

Coût et réalisation d’une rénovation de l’éclairage

L’éclairage est un domaine en pleine progression et est spécifique à chaque secteur d’activité. De plus, l’infrastructure du bâtiment et les envies spécifiques à chaque salon font qu’il est impossible de proposer un package d’ampoules et de luminaires communs à tous les coiffeurs. Pour la réalisation d’un éclairage, il est conseillé de faire appel à des spécialistes en éclairage pour vous garantir une solution optimale. Le coût d’une rénovation varie fortement d’un salon à un autre et se trouve dans une fourchette de 50€ à 150€ par mètre carré. L’investissement est rentabilisé entre 3 et 5 ans vu l’économie d’énergie réalisée.

 

Liens énergie+

Primes de la Région wallonne : http://energie.wallonie.be/fr/entreprises-independants-professions-liberales.html?IDC=6316

A consulter :

http://www.lampesdirect.fr/beaute/