CONNEXION/INSCRIPTION Le label 'Entreprise écodynamique'
Eco-Concevoir pour mieux vous développer. Un accompagnement innovant pour les indépendants et les PME

 LEs déchets en région bruxelloise

En Région bruxelloise, les déchets issus de l’activité de coiffure peuvent être identifiés comme déchets ménagers et non ménager en fonction du volume hebdomadaire produit.

On parle de déchets non-ménagers lorsque l'activité génère plus de:

  • 50 litres par semaine pour la fraction des déchets PMC (bouteilles et flacons en Plastique ; Emballages Métalliques ; Cartons à boissons)
  • 30 litres par semaine pour la fraction des déchets papier et carton secs et propres.
  • 30 litres par semaine pour la fraction des déchets résiduels de nature comparable aux déchets ménagers.
     

Dans ce cas il est obligatoire de faire appel à un repreneur enregistré et devrez être en mesure de fournir la preuve de l’existence de ce contrat de collecte. Si l'activité gène un volume hebdomadaire inférieure, les déchets sont assimilés comme des déchets ménagers. Le coiffeur est alors autorisé à déposer ses sacs devant son salon selon des horaires précis de collecte spécifique à votre adresse (Horaire de collecte des déchets ménagers).

Dans les deux cas (ménager et non-ménager), le coiffeur est contraint de trier ses déchets selon les trois catégories reprises ci-dessus (PMC; papier et carton; déchet résiduel). Certain déchets générés par l'activité de coiffeur font l'objet d'une attention particulière:

  • Les bouteilles, les flacons et les bidons en plastique sont placés dans la poubelle PMC. Toutefois, en raison de l’organisation des chaînes de tri, les bidons de plus de 8 L ne peuvent pas être placés dans les sacs PMC et doivent être déposés dans les parcs à conteneur.
  • Les tubes de coloration et le papier aluminium utilisé pour le méchage doivent être jetés dans les sacs tout venants. Attention cependant que les emballages en aluminium peuvent eux être placés dans les sacs PMC.
  • Tout contenant ou emballage reprenant les logos de dangerosité ne peut en aucun cas être jeté dans un sac. Si un de ces logos se trouve sur l’emballage, celui-ci doit être apporté dans un parc à conteneurs.

 

La meilleure gestion des déchets reste encore la prévention. Dans le métier de la coiffure, la première source de déchets est le suremballage. Quelques conseils pratiques vous permettent aisément de diminuer le volume de vos poubelles et ainsi votre frais de gestion de déchet.

 

Utilisez des conteneurs consignés

Les emballages consignés existent en verre ou en plastiques. Ils sont repérables grâce aux logos suivants :

Préférez les recharges

On en trouve essentiellement pour les cosmétiques et les produits d’entretiens. Moins consommateur de matière et souvent de grande contenance, ils se présentent par exemple sous forme de « pochette ». Ils permettent ainsi de réutiliser le flacon d’origine.

Sensibilisez les fournisseurs

Plus le fournisseur emballe les produits qu’il livre, plus la poubelle de votre salon se rempli et il est possible que vous atteignez alors la limite de reprise l’obligeant alors à faire appel à un repreneur (voir « plus d’informations »). Il vous revient d’informer votre fournisseur que vous ne désirez pas recevoir les produits commandés sur-emballés et d’exiger  également de ce dernier une reprise des emballages superflus.